Fête Renaissance à Joinville


Aller au contenu

Menu principal:


Les costumes de Highlanders

Reconstituer Reconstructions

Comment reconstituer des costumes
de Highlanders ?

How to reconstitute Highlanders' costumes ?


Trois Highlanders, ou "wild Scots" (Ecossais sauvages) accompagneront le cortège de Marie de Guise.

On peut penser qu'il y en avait dans la domesticité de la reine douairière ou (et) dans celle du
"grand nombre de noblesse écossaise" qui lui faisait escorte sur les routes de France.


Le
premier costume de Highlander a été conçu d'après la très explicite gravure aquarellée de Lucas de Heere (vers 1577)

- une cotte jaune à tartan (manches visiblement non fendues et basques plissées serré)
- des culottes bleues, moulantes, courtes
- et un manteau rose


La reconstitution :


Pour reconstituer d'autres costumes de Highlanders, une gravure de Holinshed est intéressante : elle présente des "chasseurs des Highlands", dans leur costume si original, mais les montre de dos.

Mais à quoi donc ressemblaient :
- le devant de leur tunique à grandes manches ?
- et le devant de leur veste ?

Ecosse : Holinshed's Chronicles, 1577



Le deuxième costume s'inspire de celui du chasseur de gauche qui porte une veste dont le dos est orné de rinceaux (sans doute brodés) agrémentés de fleurs.

Ses manches sont ornées de bandes transversales.

La veste comporte des basques plissées assez courtes.

Mais le devant du costume et les couleurs n'apparaissent pas.



Or, les Highlands d'Ecosse et l'Irlande partageaient la même culture, dite gaélique. Et l'Irlande possède davantage de documentation sur les costumes.

On peut rapprocher la veste écossaise de deux vestes irlandaises (
"ionar") à basques plissées, de même type, vues de face, brodées de rinceaux agrémentés de fleurs.

Dans les deux cas, la tunique ("leine") et la veste sont largement ouvertes sur la poitrine.

Irish chieftains, gravure anonyme v. 1550 (Vict and Albert Museum)

Irish chieftains, gravure anonyme v. 1550 (Vict and Albert Museum)



Le troisième costume, s'inspire, sur la même gravure de Holinshed, de ceux des chasseurs de droite qui portent des vestes dont le dos est orné de galons verticaux ou en diagonale. Les basques plissées sont longues.

Ecosse : Holinshed's Chronicles, 1577

Irish chieftains, gravure anonyme v. 1550 (Vict and Albert Museum)



On a rapproché ces deux vestes d'une veste irlandaise vue de face : elle est de couleur blanc cassé, ornée de galons marron disposés eux aussi en diagonale. Les basques plissées sont courtes.










La reconstitution
(basques longues selon la gravure d'Holinshed) :








Ainsi donc, en combinant les images des mêmes costumes vus de dos en Ecosse et de face en Irlande, les habiles couturières ont atteint un remarquable degré d'authenticité ...


Retourner au contenu | Retourner au menu